Partager sur Facebook
elu-e-s
 

 
Pour Servir Sassenage

Fleurissement de panneaux publicitaires !

Ainsi, le grand chantier de l'été à Sassenage se révèle être un fleurissement de panneaux destinés à la publicité, mais pour qui: les associations, les manifestations communales ou pour des annonceurs privés?
Cette décision n'a jamais été prise en conseil municipal, elle fait partie des très nombreuses délégations que la majorité a données au Maire.
L'envahissement de la publicité à la télévision ou dans les boîtes aux lettres, irrite de nombreuses personnes.
Inonder Sassenage de panneaux publicitaires est la voie choisie par la majorité municipale.
A la dégradation des paysages se rajoute une nouvelle pollution visuelle!
Ces 14 nouveaux panneaux, répartis dans différents points de la commune, ont été installés par l’entreprise spécialisée dans le mobilier urbain « Publi Essor de Saint Dizier (52) ». La gratuité de la pose est réalisée en contrepartie de publicités payantes dont les tarifs devront être fixés par le conseil municipal à moins qu'une concession ait été donnée à une société commerciale en contrepartie d'une redevance pour la ville (ce qui dans ce cas ne saurait pas sans rappeler l'erreur initiale du maire avec l'antenne-relais sfr au parc Sasso-Marconi).
Après les promesses sur la défense de l'environnement et l'agenda 21, la mise en place des conseils de secteurs: cette procédure est une curieuse façon de défendre notre planète, et d'agir démocratiquement avec les habitant-e-s.
Une pratique condamnable que les élus du groupe de rassemblement de la gauche récusent !

Sassenage le 31 juillet 2009

Dans Sassenage en Pages du mois de septembre 2009,

Les 13 nouveaux panneaux d'affichage sur la commune nous sont présentés comme une action humanitaire pour sauver des vies avec les défibrillateurs "offerts" par l'annonceur Publi essor.
Regardons de plus près:

- l'achat de ces 5 défibrillateurs représente un budget de : 10 000 € + (5 ans d'entretien que l'on peut estimer à 10 000 €) soit 20 000 €

- un mois de publicité rapporte en moyenne au publiciste par panneau : 300€, soit 3 600 euros par an

- les 13 panneaux engendreront une recette annuelle de 46 800 euros, soit pour les 5 ans d'obligation de contrat, la coquette somme de 234 000 euros

Le publiciste a fourni le mobilier urbain et la pose, et en contrepartie il échange les 234 000 euros à venir contre 10 000 euros pour 5 défibrillateurs.

Au minimum en 5 ans, le bénéfice brut escompté par le publiciste sera de 174 000 €. Et les sassenageois devront s'habituer à ce paysage à la gloire des enseignes commerciales.

Le secours est donc très loin d'être gratuit, c'est une façon particulière de traiter les échanges, pour nous, notre ambition n'est pas que la santé soit traitée comme une marchandise.

 

=<"; >