elu-e-s
 

 
Pour Servir Sassenage

3ème tour des Municipales : à Sassenage la droite lance sa campagne


Alors que l’essentiel du magazine municipal et du 7 jours en 2 minutes actent la gestion de notre commune,  la droite s’affirme comme une opposante à la gauche.
Les  questionnements par rapport aux comptes de campagnes et aux irrégularités commises par le Maire sortant, sont-elles gênantes, au point que majoritaire, cette droite haineuse veuille délivrer comme message aux sassenageois que la majorité  municipale agit et que l’opposition ne dit pas tout !


De 2001 à aujourd’hui, c’est la même continuité qui prévaut à Sassenage !


Sur le plan national, Nicolas Sarkozy nous fait le coup du refus d’endosser les responsabilités qui furent les siennes  dans les différents ministères (Finances et Intérieur) sous la présidence de Jacques Chirac.
A Sassenage,  la gauche est taxée de ne pas faire la promotion de la gestion de la droite en ne parlant pas de l’endettement de la commune vu  par le petit bout de la lorgnette : endettement en forte diminution sur 2006 et 2007 à mettre en parallèle de l’absence de réalisations, mais silence le plus absolu sur la période 2002 à 2005 qui ont connu un envol de l’endettement.
La gauche a parlé du nouvel impôt (SIRD) exclusif que les sassenageois paieront en 2008 et qui effacera l’essentiel de l’effet  «baisse de Taxe d’habitation »: la seule baisse conséquente sera celle sur le foncier non bâti, par contre sur le foncier bâti financé par 71,4% des sassenageois, la stabilité équivaudra à une hausse de 6,33% sur l’année précédente.


Les oublis de la droite sassenageoise :


La droite veut substituer un local actuel à disposition du Groupe de rassemblement de la gauche de 17,83m2 contre un de 10,50m2. Avec 8 élus au lieu de 7, où est le progrès ? Peut-on se vanter de donner des moyens lorsque l’espace est tellement confiné qu’il ne permet pas à l’opposition de jouer son rôle ; de plus, c’est également cette droite qui en changeant les règles pour la constitution des groupes a éliminé le groupe des élus communistes de Sassenage !
Ce que la droite ne dit pas non plus, c’est que les tarifs qui seront proposés au Conseil municipal du 30 juin, prévoient une hausse de 3%, alors que les revenus des familles sont si lourdement pressurés,  dans le même temps, ce sera le statut quo en ce qui concerne les dotations élèves dans les écoles.
En octobre, démarreront les travaux de construction de la nouvelle caserne des pompiers, travaux financés par le Conseil général de l’Isère.
La modification du PLU vise t-elle seulement à se mettre en parfaite harmonie avec les obligations légales, en garantissant les mêmes règles à tous les propriétaires de terrains, ou induit-elle des passages de non constructible à constructible pour quelques uns ?
Pourquoi ne dévoile t-on pas le prix exorbitant du triporteur à hydrogène prévu dans les investissements ?

23-6-2008

=<"; >