Le tramway, c’est la première priorité pour Sassenage !

Aux heures de pointe, l’autoroute sature, les véhicules se cherchent des passages pour réduire les temps de parcours.


Ouvrez  simultanément, le pont barrage avec une voie de contournement et qu’obtiendrez-vous : une voie de délestage pour l’A480, et vous n’aurez rien réglé pour les sassenageois, sauf à rapprocher les pollutions des habitations.


Le problème des déplacements, c’est autrement plus sérieux ! 


Faisons appel à notre mémoire : les grands boulevards à Grenoble avaient  3 fois 3 voies, des embouteillages constants. Cette voie a accueilli le tramway, en étant  réduite à 2 fois 2 voies, et aujourd’hui  la circulation a été fortement améliorée.  De nombreux automobilistes  ont  changé leur comportement, pour une part, grâce à l’offre d’un meilleur  transport collectif.


La première bataille, est sans conteste, la prolongation de la ligne de tramway dans notre ville, l’amélioration des dessertes en transports collectifs.


Oui, il y aura la période des travaux qui engendrera des difficultés passagères.  Imaginons ce moyen de déplacement opérationnel dans notre ville, avec  l’ancienne nationale devenue municipale,  le Pont barrage ouvert réduisant le détour pour emprunter l’autoroute vers Lyon. A ce moment là, il faudra bien une voie de contournement pour permettre, entre autre,  le passage des  convois exceptionnels utilisés par des entreprises sassenageoises.


Et cette voie dont la mission majoritaire sera celle de la suppléance à l’autoroute devra être prioritairement financée par l’Etat.

Article pour Sassenage en Page de fin août 2007