Exécution du budget 2004, le Trésorier Payeur Général oblige Sassenage à revoir ses comptes

Régulièrement, sur ce site, en conseil municipal, en réunion de commission finances, et dans Sassenage en Pages, je n'ai cessé, au nom des élu-e-s du groupe communiste d'alerter sur l'état des finances de notre commune, y compris sur la très forte mise à contribution des familles, qui depuis 2002 ont vu leurs impôts locaux s'accroître de 26%.

Pour travailler, nous disposons des pièces comptables, de graphiques lorsque les services sont autorisés à nous les transmettre! Dans ce cadre, les élus ne reprennent pas forcément toutes les lignes budgétaires à la recherche d'éventuelles erreurs.

A partir des remarques dressées par le Trésorier Payeur Général, voici les différentes erreurs relevées:

Sur le compte administratif 2004 du budget du service des eaux, il est omis de reprendre les déficits antérieurs au niveau des investissements qui s'élèvent à 227185,84 euros; conclusion, le quittus donné par la majorité municipale d'un déficit de -103 229,54 euros est caduque, puisqu'il passe à -330 415,38 euros.

Pour se rendre compte de l'ampleur de ce déficit, il faut savoir qu'en 2004, le total des recettes des sections exploitation et investissements s'élève à 413 107,93 euros.

En ce qui concerne la dette de ce budget au 31 décembre 2004, le Trésorier payeur général rappelle qu'elle n'est pas de 360 768,27 euros, comme votée par la majorité municipale, mais de 512 188,27 euros, soit un écart de 151 765,48 euros!

En ce qui concerne le budget général, les chiffres calculés par un sassenageois inquiet des dérives financières de notre collectivité, sont tout à fait exacts! Pourquoi le Maire de Sassenage, dans sa réponse lue au cours de la séance du conseil municipal du 20 juin, n'évoque t-il que quelques petites erreurs, sans donner la teneur exacte des remontrances apportées dans la note du Trésorier payeur général du 7 juin 2005 ?

Ces chiffres sont pleinement confirmés, mais les élus n'en auront connaissance que le 23 juin! Pourrons-nous le mardi 12 juillet 2005, lors du prochain conseil municipal évoquer la situation exacte de notre commune, sans que la droite ne se réfugie sur son pamphlet d'hier, la faute aux gestions précédentes!

Le maintien des taux zéro d'augmentation des années durant a été une erreur!

Revenons à l'équilibre financier du compte administratif ville en 2004, outres les erreurs de 365,75 euros entre les opérations réelles et les opérations d'ordre de section à section en fonctionnement et d'environ 1355 euros en investissements; les plus gros écarts constatés concernent l'état de la dette.

Avant de l'aborder, il est à souligner que dans la récapitulation par prêteurs, sur 6 lignes, 5 sont des suites de "petites erreurs" ; jugez, par vous-mêmes!

La dette en capital au 31/12/2004 est de 12 705 232,43 euros, soit la bagatelle de 678 239 euros de plus que montant voté par la majorité municipale de droite, soit une "petite erreur" de plus de 4,448 millions de francs; autre "petite erreur" le montant de l'annuité payée au cours de l'exercice: 547 138 euros de moins, une "petite erreur" de 3,589 millions de francs!

Cette gestion n'est pas sérieuse.

J'ai eu l'occasion de dire au sassenageois qui a écrit à l'ensemble des élus, tout le bien que je pensais de la pertinence de ses analyses, proposant même de publier l'intégralité de ses courriers et de la réponse du Maire de Sassenage, sur l'onglet de la page démocratie. Avec comme seule préoccupation: donner l'intégralité des éléments pour que chacune et chacun soit en mesure de juger pleinement. Pour l'instant, cette personne a répondu à une autre sollicitation. Notre proposition reste d'actualité!