Au Conseil Municipal du 28 mars 2002

Christian Coigné informe qu'il portera plainte contre les tracts édités par Ensemble pour Sassenage et par le poussin!

Quels sont les motifs pour lesquels, le Maire de la commune veut porter plainte auprès du Procureur de la République?

Les informations publiées par "le Dauphiné Libéré" et reprises dans le journal de l'association "Ensemble pour Sassenage" concernant l'engagement politique du chef de cabinet de Christian Coigné, chargé par la fédération RPR de coordonner les campagnes électorales des législatives sur le département de l'Isère.

A qui Monsieur le Maire, lui même candidat suppléant, fera t-il croire que cette mission, de son chef de cabinet, sera accomplie uniquement en dehors des heures de travail ?

Les sassenageois-e-s n'ont pas à financer indirectement par leurs impôts locaux, une part des campagnes électorales des candidat-e-s ayant reçus l'investiture du RPR, ou de tout autre parti politique.

La mission d'un coordonateur de campagne électorale n'a rien à voir avec la vie municipale; lorsque l'on accepte de remplir une telle tâche, il est possible de demander à prendre un congé sans solde et de se faire embaucher, sur les comptes de campagne, par le ou les candidat-e-s que vous accompagnez.

Mlle Vantajour a fustigé le poussin pour le passage de son tract concernant des investissements informatiques de luxe, comme par exemple, combien d'ordinateurs portables pour les adjoints?

Le premier adjoint de notre commune a été pendant près de 6 mois: adjoint aux finances. Cette délégation lui a été retirée par Mr le Maire. (Sur ce site, en son temps, nous avons donné l'opinion des élus communistes, sur la désunion Coigné-Bernard (cet article est toujours consultable))

Si une personne se sent diffamée, elle peut porter plainte.

La menace de la plainte, ce n'est pas la première fois que Mr Coigné l'utilise, le 4 octobre 2001, il avait fait voter une délibération pour instruire un procès, les élus municipaux n'ont jamais eu la moindre information, sur le devenir de cette action en justice. (Voir cet article)

Est-ce que cette déclaration, contre les tracts édités, ira à son terme; ou bien est-ce une intimidation, pour que demain il n'y ait plus d'écrits dénonçant la politique municipale?

En langage décodé, cela donne: entretenir des rumeurs sur la gestion passée et interdire à quiconque de révéler quoi que ce soit !